Paru dans L'Alsace, le 19 janvier 2020

 

« Lire pour le dire

C’est en travaillant sur des livres avec ses étudiants de Sciences-po qu’Hélène raconte le mieux sa propre vie. Une existence écrite en filigrane dans les différents ouvrages qu’elle propose à des étudiants qu’elle adore et qui lui rendent généreusement cette affection. Buzzati, Tchekhov, Reza, toutes les expériences de ces auteurs évoqués dans ses ateliers de lecture la ramènent à son histoire personnelle. Il ne se passe pas un cours sans que dans les ouvrages étudiés, il ne soit fait écho à ses deuils, ses joies, ses rencontres, tout ce qui constitue son parcours.

Le voile se lève sur cette professeur mais pas seulement. C’est aussi une mère, une grand-mère, une écrivaine mais surtout une femme libre, assumant son passé aux pages souvent tristes tout en préparant son avenir avec l’enthousiasme d’une ado. Les mots pétillent. Le cœur est léger. Hélène va relever un nouveau défi : construire un futur souriant. »

(M.M.
)